Access It

de | 2013-10-31

Si vous avez manqué cet article sur bioinfo-fr, je vais juste en profiter pour expliciter un peu plus le code, ça peut toujours servir.

Les bookmarklets, outils en un clic, sont des bout de scripts pouvant être stockés en tant qu’URL dans un signet, ou en tant que lien hypertext dans une page web (cf Wikipédia). Codés en JavaScript, ils permettent d’ajouter des fonctionnalités supplémentaires, et peuvent même faire appel à des scripts plus complets, hébergés ailleurs.

Le code ici est simplissime :

javascript: Annonce le langage dans lequel est écrit le bookmarklet.

function() Fait appel à une fonction anonyme en JavaScript.

location.hostname=location.hostname+'.urlproxy'; La partie intéressante : On rajoute à la fin du nom de domaine (location.hostname) l’URL du proxy qui nous intéresse, ce qui change automatiquement l’URL de la page en cours sur laquelle on active le bookmarklet.

Si on se retrouve avec une erreur 404. C’est que le proxy en question n’a pas été prévu pour le site visité. Ce qui peut arriver quand on clique deux fois sur le bookmarklet par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.